N’attendez pas de subir les ravages de la foudre pour installer un parafoudre

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En moyenne, la France enregistre chaque année 1 million d’impacts de foudre. Ce phénomène climatique peut être à l’origine d’incendies, de dégâts de matériels, etc. et amener, de ce fait, à la mort de personnes. Pour se prémunir des risques de foudroiement au sein de son logement, il existe une solution simple : l’installation d’un parafoudre.

Comment protéger son habitation des effets notoires de la foudre ?

Parafoudre Dehn 40kA

Parafoudre Dehn 40kA

Pour ne pas risquer d’endommager l’équipement électrique de son logement et de voir un court-circuit se créer, il est préférable d’installer un parafoudre dans chaque logement. Ce matériel s’installe directement dans le tableau électrique principal, de la même manière que les autres appareillages modulaires.

Lorsqu’une ligne électrique est frappée par la foudre, de fortes surtensions sont envoyées sur les réseaux électriques raccordés à la ligne. Le parafoudre permet d’emmagasiner ce surplus de tension pour ensuite l’écouler vers la terre. Il évite ainsi que les appareils électriques soient impactés par les effets notoires de la foudre.

L’installation d’un parafoudre est-elle obligatoire ?

La norme NF C 15-100, qui régit les réglementations liées aux installations électriques domestiques, impose la présence d’un parafoudre pour certains départements français. Ils correspondent aux lieux présentant un haut risque de foudroiement. Cela se détermine par un niveau kéraunique (nombre de fois où le tonnerre est entendu sur une année) supérieur à 25. L’ensemble de ces départements sont appelés les zones AQ2 (indiquées en rouge sur l’image ci-dessous). Tous les bâtiments équipés d’un paratonnerre sont également dans l’obligation d’installer un parafoudre dans leur installation électrique.

Zones AQ2

Zones AQ2

Pour les zones où le risque de foudroiement est moins élevé, il est tout de même conseillé de prévoir l’installation d’un matériel de protection contre la foudre. En effet, les changements climatiques sont de plus en plus importants et le risque zéro n’existe pas.

Comment choisir le bon matériel adapté à son installation électrique ?

Il existe trois types de parafoudres afin de se prémunir des ravages de la foudre. Pour les bâtiments résidentiels, deux sont à retenir : le type 2 et le parasurtenseur. Le type 2 s’installe en tête d’une installation électrique pour éviter tous risques liés aux surtensions.

Le parasurtenseur est, quant à lui, utilisé pour assurer la protection des équipements dits sensibles. Il peut se présenter sous la forme d’un appareillage modulaire et être installé sur un rail DIN du tableau électrique. Il peut également être placé à proximité immédiate de l’appareil à protéger lorsqu’il se présente sous la forme d’une multiprise.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.